Histoire du club

L’histoire d’un club

Le C.O.Ulis cyclo est l’une des 28 sections sportives du club omnisports des Ulis (4200 adhérents).

Sa création, sous le nom de « section cyclotourisme du C.O.Ulis » remonte à 1982. Elle fut à l’initiative de Jean Claverie et Bruno Da Silva. Ce dernier devint le premier président. De la première année il ne reste rien de précis. L’effectif est d’une vingtaine d’adhérents.

Jean Claverie est ensuite président de 1983 à 1986. Sous sa houlette, le club, affilié à la FFCT, dénote une certaine activité : programme établi à l’année, sorties club régulières le dimanche matin et participation à quelques randonnées organisées dans la région. L’effectif stagne : 12 adhérents en 1985, 15 en 1987.

En 1987 le club est présidé par André Rolland. De 1988 à 1991 il est présidé par Jean Marc Cojean. L’effectif évolue lentement : 19 adhérents en 1990 et 20 en 1991. Cependant, les membres du club sont actifs : sorties club du dimanche matin, participation à des randonnées régionales, entre autres : Paris – Sancerre (220km), Paris – Deauville (230km), la Francilienne (275km).

En 1989 le club organise sa première randonnée FFCT. C’est une opération réussie avec 343 participants. Cette randonnée est réorganisée les années suivantes ; ainsi 486 participants sont enregistrés en 1990, puis 391 en 1991, 276 en 1992 et 390 en 1993. Ensuite, répondant à une recommandation du Codep, le club l’organise tous les deux ans.

En 1992 Raymond Jagu devient président et le reste jusqu’au début de 2012. Ayant souscrit un contrat d’objectif avec la Mairie des Ulis, le club crée une école jeunes, en outre vivement encouragé par la direction du C.O.Ulis général. Daniel Turpin, diplômé moniteur de la FFCT est responsable de cette école ; il conservera ce poste jusqu’après 2000. Du coup, l’effectif, de 22 en 1992, passe à 35 en 1993, puis à 40 en 1994.

En février 1995, François Nénert (45 ans), secrétaire du club, est pris d’un malaise à Longvilliers, lors d’une sortie club du dimanche. Il décède presque aussitôt, avant l’arrivée des pompiers. C’est un choc pour tous les membres du club.
En 1995, nouvelle évolution : des membres dynamiques du club se lancent dans la compétition après avoir adhéré à l’UFOLEP. Avec cela l’effectif passe de 39 en 1995 à 56 en 1996 puis à 74 en 1997. Pour être conforme à la réalité, le bureau du club, soutenue par une assemblée générale, décide que le club va s’appeler « C.O.Ulis cyclisme ». Mais, quelques temps après, le directeur de la DDJS de l’Essonne interdit ce titre sous la raison que le mot « cyclisme » est réservé ( !?). Contraint et forcé, le bureau entérine le nouveau titre « C.O.Ulis cyclo ». C’est ainsi que le club se nomme depuis 1997.

En 1995 et 1996 le club organise conjointement avec le magasin Carrefour « le rallye Carrefour ». Devant l’attribution alléchante de nombreux lots, plus de 1000 participants sont enregistrés à chaque fois.

De 1995 à 2000 le cyclotourisme est bien vivant au club : sorties club du dimanche matin bien soutenues, organisation annuelle d’un week-end club en province, participation à des grandes randonnées, entre autres : Paris – Roubaix, Levallois – Honfleur, Versailles – Chambord (16 inscrits en 1998), Draveil – Oberkich en 4 étapes, le tour cyclo de la FFCT (3100km en 21 étapes par un membre du club). Les randonnées organisées FFCT sont toujours au programme, ainsi en 1995, 327 participants sont enregistrés, puis 604 en 1997 (avec le VTT) et 312 en 1999. En 1997 cette manifestation prend le nom de « Ulis en Vallée de Chevreuse ».

En 2000, sous le patronage des comités de jumelage des Ulis et de Thetford (ville anglaise jumelée), 5 membre du club relient ces deux villes à vélo en 4 étapes (550km). Avec leurs trois accompagnateurs, ils sont reçus en grande pompe.

De 2000 à 2007, l’activité cyclotouriste ne se dément pas : 668 participants (un record) sont enregistrés à la randonnée organisée FFCT en 2001, puis 332 en 2003, 549 en 2005 et 341 en 2007. En août 2006 une nouvelle organisation intitulée « les bosses de l’Essonne » n’a pas la réussite escomptée (72 participants) en raison d’une pluie incessante. Les membres du club participent à de nombreuses manifestations cyclotouristes : Bordeaux – Paris, Paris – Nice, Paris – Brest- Paris en 2003 (3 participants), la semaine fédérale FFCT, les 1000km de La Loire, Le Puy en Velay – St Jacques de Compostelle en 2002 (V. Deniau et M. Jousset), Les Ulis – Thetford en 2005 (B. Schneider et C. Blandeau).

Mais l’école jeunes ne se renouvelle pas au fil des ans ; ceci en dépit des démarches des dirigeants. Daniel Turpin, seul moniteur, cesse son activité et n’est pas remplacé. En 2002, l’école jeunes fait place à une « structure jeunes » (âge > 14 ans). Elle est dirigée par le président Raymond Jagu, aidé en cela par Alain Breure. A partir de 2006, Gérard Euloge apporte toute sa contribution. L’effectif va alors décliner. Il tombe de 70 en 2001 à 61 en 2002 puis 49 en 2003. La cinquantaine d’adhérents est maintenue jusqu’en 2009. Ensuite une nouvelle chute est notée : 41 adhérents en 2011 et 37 en 2012. Précisons que la branche des compétiteurs, qui pratiquaient aussi le cyclotourisme, s’est réduite peu à peu, faute de responsable, et a fini par disparaître en 2009.

Après 2007, côté randonnée organisée FFCT, une organisation, intitulée « tous en selle », est mise en place conjointement avec le magasin Carrefour, en 2008. Le résultat espéré n’est pas obtenu en raison du mauvais temps. Les années 2009 et 2010 passent sans rando. En juin 2011 c’est l’organisation de la rando « les bosses de l’Essonne ». le résultat (200 participants) est satisfaisant.
En dépit de la baisse du nombre d’adhérents, les couleurs du C.O.Ulis cyclo sont parues ici ou là :
- Paris – Brest – Paris en 2007 et 2011 avec Eric Royer,
- Paris – Pékin (10000km en 5 mois) en 2008 avec Bernadette Schneider et Christian. Blandeau,
- Dans des pays du bout du Monde avec Marie Madeleine Gombert et Claude Bernardon (féru de diagonales en France),
- Spécialement en 2012 vers Satao au Portugal avec Berrnadette Schneider, Nicole Ferreira et Christian Blandeau,
- Manifestation FFCT « toutes à Paris » le 16/09/2012 avec Nicole Ferreira.

Au terme de cette histoire, incomplète, rappelons qu’en janvier 2012, Raymond Jagu, président depuis 20 ans, a cédé son poste à Bernadette Schneider.

Fait aux Ulis le 29 novembre 2012.

Maurice Jousset, adhérent depuis 1985