REV 2015

Cette année encore le parcours a fait l’objet de quelques adaptations, en particulier avec la trilogie du départ : col des Chevrères, Planche des Belles Filles et Ballon de Servance. Afin d’être bien chaud avant d’attaquer ces forts pourcentages, j’ai fait un excédent de 24 km sur une route vallonnées vers Melisey. Ainsi de nombreux concurrents m’avaient doublé et je dois rattraper environ 45 minutes de retard.
La suite du parcours est plus habituelle avec la double ascension du Ballon d’Alsace puis la direction de la route des Crêtes par le col du Bramont et la célèbre route des Américains (il suffit d’y passer une fois pour s’en rappeler). Ensuite La Bresse puis la haute vallée de la Meurthe (source) avant de rejoindre à nouveau la route des Crêtes par le col du Bonhomme et le col du calvaire pour une pause ravitaillement à mi-parcours.
Deuxième changement pour repartir par la descente du Lac Blanc (où un chevreuil croise ma route) et remontée par le col du Wettsein et le collet du Linge. Ce passage ne pose pas de difficulté particulière et permet d’arriver en meilleure forme à Munster avant d’attaquer les choses sérieuses : l’enchaînement Petit Ballon, Platzerwasel, Grand Ballon. Le compteur est illisible de nuit mais la vitesse est lente.
Le Grand Ballon est d’ailleurs escaladé une seconde fois depuis Guebwiller, et qui permet d’assister au lever du soleil (mais pas encore à la chaleur de ses rayons en cette fin de nuit dégagée et superbement étoilée).
Il reste alors essentiellement la trilogie finale, qui n’a rien à envier à celle du départ : col du Hunsdrück, Ballon d’Alsace par Sewen (versant le plus pittoresque mais le plus dur), et ascension finale entre Servance et Beulotte, qui ne dure que quelques kilomètres mais avec des pourcentages qu atteignent 16%. C’était la dernière nouveauté 2015 et on ne risque pas de l’oublier.
PS: plus de détails et des photos sur www.cycloclubfroideconche.com

profil